Chenille processionnaire

Se débarasser au plus vite des chenilles processionnaires dans votre jardin.

Fléau du jardin et de l’habitat, la chenille processionnaire peut représenter un danger pour la santé des hommes comme des animaux de compagnie. En effet, ce nuisible projette des poils dans l’air provoquant des réactions allergiques, des troubles respiratoires et oculaires. La chenille processionnaire est reconnaissable à sa pilosité abondante, son corps de couleur brune et tacheté d’orange, sa tête noire.

Son cycle de vie compte 3 phases :

  • De septembre à décembre : la chenille processionnaire fabrique son cocon de soie et se déplace principalement la nuit pour s’alimenter.
  • De janvier à mai : elle descend de son pin, sapin ou encore cèdre pour entrer en chrysalide dans le sol.
  • De juin à août : la chenille se transforme en papillon et s’envole. La phase d’accouplement commence alors. A savoir, la femelle pond jusqu’à 200 œufs.

L’intervention F3DH

La société de désinsectisation, F3DH, vous aide à lutter contre cette insecte nuisible. Pour ce faire, le professionnel dispose de différentes solutions. L’échenillage consiste à retirer le nid avant de l’incinérer. Il est recommandé de contacter le désinsectiseur pour procéder à cette technique du fait de l’exposition importante aux poils urticants de la chenille. Autre technique, le piège à phéromone permet d’intercepter les chenilles processionnaires mâles, limitant ainsi l’accouplement et la ponte. Le piège mécanique, enfin, vise à piéger les chenilles lors de la phase de descente de l’arbre.

Dernier avis client
"Souris et blattes"
Par Crèche du Bourg
Suivis et entretien de l’hygiène sérieux.
Voir tous les avis Laisser un avis
Nos certifications